L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Evolution du standard de la maison passive Passiv’Haus !

Evolution du standard de la maison passive Passiv’Haus !

Le standard Passiv’Haus, vous savez de quoi il s’agit ? On en parle régulièrement lorsque l’on parle de la maison passive… Il s’agit d’un label officiel permettant de certifier une maison ou un immeuble. Ce label indique que le logement est conforme aux exigences d’une maison passive. Et une maison passive, vous savez, c’est celle qui n’utilise pas de chauffage tellement elle est bien conçue ! Isolation thermique, inertie thermique, conception bioclimatique et réutilisation de la chaleur produite par l’homme, tout y est pour éviter l’installation et l’utilisation coûteuse et polluante d’un système de chauffage.

Un petit quelque chose qui manquait…

Et les EnR ? Il est vrai que le label Passiv’Haus n’y faisait pas mention. Or, les énergies renouvelables sont un plus non négligeable qui se développe de plus en plus ! En France, la future RT 2020 intégrera normalement les exigences d’un bâtiment BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive). Les EnR ont le vent en poupe et l’institut Passiv’Haus souhaiterait que la production d’énergie via les EnR soit prise en compte. Le calcul de l’EpT (Energie primaire Totale minimale de 120 kWh.m²/an pour le label classique) sera de fait plus précis avec la création d’un nouveau chiffre, l’EpR (Enérgie primaire Renouvelable). Cela permettra de récompenser les logements qui font la part belle aux EnR notamment pour la production d’ECS (Eau Chaude Sanitaire), constituant la plus grosse demande en énergie puisque les besoins de chauffage sont quasiment inexistants.

2 nouvelles déclinaisons du label

Le 18/04/15, 2 nouvelles versions du label seront en discussion et devraient voir le jour. Le label « Bâtiment Passif plus » sera destiné aux logements produisant un minimum de 60 kWh.m²/an alors que le label « Bâtiment Passif premium » sera destiné aux logements produisant un minimum de 120 kWh.m²/an. De fait, ces nouveaux labels particulièrement exigeants permettront de récompenser des logements résolument tournés vers l’avenir et ne concevant que les EnR comme unique source d’approvisionnement énergétique.

3 comments

  • Bonjour
    Et les earthships totalement autonomes? Dire que ces geonefs vont encore plus loin jusqu’à utiliser l’eau 4 fois et gérer totalement leur eaux grises. Il est vrai qu’elles peuvent se passer de label je trouve que cela enlèverait quelque chose….les serres sont magnifiques
    Un petit truc dessus peut-être un jour?

    Reply
    • Bonjour,

      Un article sur le sujet est prévu en effet ! C’est passionnant comme sujet, cette alliance de la géothermie et de l’énergie solaire ! Je suis bien d’accord avec vous ! Même s’il est vrai que les earthships sont liés à un territoire que l’on ne trouve pas en France (Nouveau-Mexique, Texas…), ni énormément en Europe mais cela reste bon à connaître, notamment comment cela fonctionne et à adapter chez nous !

      Reply
      • si si il y en une en Normandie à Ger précisément, j’habite pas trop loin je motive la petite famille pour visiter. Cela me fascine, j’espère qu’ils me laisseront filmer et bien sûr y aller en février pour tester l’efficacité de la serre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *