L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Comment et pourquoi calculer ses consommations et dépenses énergétiques ?

Comment et pourquoi calculer ses consommations et dépenses énergétiques ?

Pour amender un peu l’article « Contrôler ses consommations électriques : ça ne coûte rien et ça permet de savoir où on en est ! », je conseille vivement de suivre l’émission en ligne « Mesurer et maîtriser ses consommations d’énergie – les clés de la rénovation n°8 ». En effet, cette émission en ligne reprend intelligemment différentes choses dont nous avons parlé mais pas forcément ; sous forme de vidéo, les personnes répondent à des questions d’internautes. Le seul reproche que l’on peut faire, c’est que les informations soient un peu générales mais c’est le cas pour tout, on ne peut pas parler à beaucoup de personnes en évoquant chaque cas particulier.

Tous les podcast sont d’ailleurs intéressants à suivre ! En complément de ce blog bien sûr !

Consommation spécifique : 1000 kWk/an/personne !

La consommation électrique spécifique d’un logement est la consommation électrique complète de l’habitation hors chauffage et production d’ECS (Eau Chaude Sanitaire). Pour ce qui concerne les souhaits et les objectifs de limiter ou baisser ses consommations énergétiques, il est bon de séparer le plus possible ses différents usages et matériels. La consommation spécifique est donc celle qui l’on retiendra le plus, même s’il est important de noter et d’évaluer ses consommations électriques ou autre (fioul, gaz, bois…) pour le chauffage et la production d’ECS.

La moyenne actuelle de cette consommation spécifique est de 1000kWh/an/personne. Cette moyenne est un chiffre à prendre tout de même avec précaution puisque cela dépend bien évidemment des habitudes de chacun… Mais cela donne basiquement un ordre de grandeur ! Ce chiffre est à mettre en comparaison avec la consommation électrique globale d’un logement vu sur le compteur et la consommation spécifique calculée à partir du fonctionnement de chaque matériel.

On peut alors savoir si notre consommation est normale, excessive ou, au contraire, relativement économe. Mais attention ! Cela ne doit pas non plus freiner les efforts de diminution de cette consommation électrique que l’on fait !

Consommation électrique spécifique moyenne = 1000 kWh/an/personne

D’autres informations utiles lors de cette émission…

La question du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) a été abordée. En effet, une personne cherchait à savoir, lors de l’achat d’un bien immobilier, comment faire pour en connaître le plus possible sur les qualités de l’habitation en matière énergétique (qualité de l’isolation thermique de l’inertie thermique, fonctionnement du chauffage, des équipements…). Le DPE est alors une des meilleures armes pour une personne souhaitant acheter un logement pour connaître quelques éléments supplémentaires. Mais il faut savoir qu’un DPE ne prend pas en compte les habitudes de vie d’une personne et que, selon ces habitudes, on n’aura pas les mêmes dépenses ! Il a été rappelé qu’1 degré consommé en plus pour le chauffage de cette maison aggravera de 7 à 8% la consommation énergétique. Si l’on connaît les habitudes du précédent occupant, cela peut donner quelques idées supplémentaires !

1 degré supplémentaire = 7 à 8% de consommation énergétique supplémentaire

Les ampoules à LED sont moins consommatrices que les ampoules à incandescence classiques ou même (un peu) les ampoules fluo-compactes.

De même, le téléviseur à LED est moins consommateur que les autres types de téléviseur, notamment les télévisions à Plasma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *