L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Des vacances écologiques ? Comment percevoir l’écologie ?

Des vacances écologiques ? Comment percevoir l’écologie ?

Maintenant que la rentrée scolaire est faite et que nous attaquons le mois de septembre, revenons un peu en arrière : avant de repasser à des thèmes plus concrets, je vous propose de nous arrêter quelques instants sur nos comportements pendant des vacances (les vacances d’été ou les autres).

Un changement d’habitudes pendant les vacances

Bien souvent la logique veut que nous fassions une pause dans nos habitudes classiques annuelles. Cela signifiera que nous allons laisser de côté tout ce qui nous coûte pendant l’année et pour lequel nous devons faire un effort. Et c’est là que le bât blesse !

En effet, encore trop souvent, l’écologie du quotidien, la « petite » écologie (petite par le temps qu’elle prend, pas par les résultats) est vue comme un effort et n’est pas rentrée dans les mœurs habituelles. De fait, nous sommes nombreux à abandonner certains gestes courants dans l’année sous prétexte d’une imaginaire compensation « je le fais pendant toute l’année, je peux bien m’arrêter pendant mes vacances ! »

On reprend un peu plus la voiture à la place du vélo pour des trajets ridiculement courts, on trie un peu moins bien ses déchets, on laisse la lumière plus souvent allumée et on est nettement moins regardant sur ce que font les enfants…

Et pourtant…

La planète prend-elle des vacances ? Non, évidement… L’écologie ou l’éconologie du quotidien est au départ un acte militant mais, petit à petit, doit devenir un acte quotidien de tous les jours de l’année, quelles que soient les conditions. Plus qu’un acte, cela doit même devenir habituel, des choses que l’on doit faire sans y penser ! Quel que soit l’endroit où l’on se trouve, le tri des déchets et le compostage (si possible) doivent se faire de la même façon, le vélo doit remplacer la voiture (utiliser et mouvoir un poids de 1000 kg pour 1 personne de 80 kg n’es pas vraiment de sens sur des itinéraires de moins de 5 km) autant que faire se peut, les économies d’énergie électrique, de bois ou autre sont les mêmes partout ! …

Une mise en adéquation confort/écologie

L’écologie à long terme ne doit pas être vue comme un effort longtemps. Si on la voit comme telle, c’est que l’on n’a pas correctement mis en adéquation le confort quotidien auquel on s’est habitué et auquel on s’habitue facilement de plus en plus et cette recherche de « mieux vivre avec son environnement ». La recherche éconologique ne doit pas être vue comme une contrainte et une régression mais, au contraire, une avancée dans le bon sens d’une vie bien dans son époque.

De bonnes résolutions !

A l’inverse, on trouve un bon nombre de personnes que la démarche écologique ne concerne pas encore et qui prennent l’occasion d’un changement de rythme pour se lancer ! Et c’est tant mieux ! Le fait d’avoir plus le temps en vacances, d’être moins stressé… est souvent l’occasion de se lancer pour faire des choses que l’on ne fait pas d’habitude. La difficulté est de tenter de garder ces bonnes habitudes pendant l’année qui va suivre !

Dans tous les cas, l’écologique « simple », celle qui mène petit à petit à un comportement plus en adéquation avec notre environnement, une certaine logique et cohérence humaine oubliées ces dernières années, ne doit en aucun cas être une écologique punitive, une écologie de jugement mais une écologie partagée et confortable. Chacun fait finalement comme il le souhaite, tant qu’il regarde dans la bonne direction et le fait à son rythme avec ses moyens et les conditions de sa vie !

Allons voir si l’herbe est plus verte…

La découverte d’autres régions, d’autres lieux, d’autres habitudes, d’autres conditions de vie est une occasion toute particulière. On pourra observer comment font les autres et de quelle façon. On pourra alors prendre certaines de ces astuces, les adapter à son quotidien… bref, s’enrichir de ces découvertes ! Voyager (même à côté de chez soi!) est toujours bénéfique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *