L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

La saison hivernale dans son potager

La saison hivernale dans son potager

Un court article aujourd’hui pour présenter quelques réflexions à propos de ce qui pourra se passer dans nos potagers cet hiver. Les prévisions pour cet hiver sont très pluvieuses et perturbées, potentiellement douces. Le froid hivernal n’est peut-être pas pour cette année donc la période de repos hivernal complet…

Un temps de repos pour le potager et le jardin

Habituellement, les saisons automnales et hivernales sont un temps de repos pour le potager et le jardin. Un sorte d’hibernation… Les cultures annuelles sont terminées et rien ne pousse avant le printemps suivant. Vraiment ? Tout d’abord, il existe de nombreux légumes qui poussent en hiver ou à l’automne (navets, endives, choux…). Mais il est bon de penser régulièrement à ressourcer son sol et sa terre. Car, bien souvent, ce sol s’est épuisé pendant toute l’année à vous fournir vos fruits et légumes. L’hiver est donc la période parfaite pour cela ! Non pas qu’il ne faille rien planter et faire pousser à cette période mais avec une bonne gestion de son sol et un bon « turn-over de ses cultures », on peut régulièrement (1 ou 2 année(s) sur trois par exemple), on peut faire tourner et reposer le sol.

Laisser son sol en jachère pendant l’hiver ?

Pas vraiment, non ! Il s’agit seulement de ne pas planter de cultures. Mais il peut être bon de profiter de cette période « faible » pour planter des engrais verts, pour amender le sol. Les engrais verts sont des plantes que l’on sème pendant tout l’année, selon les espèces et qui ont pour effet d’amender le sol en fertilisants naturels (azote…). Les racines et systèmes racinaires permettront également de nourrir en profondeur le sol, de l’aérer et de « casser les mottes ». En plus, pendant l’hiver, pour les espèces hivernales et automnales, les engrais verts empêcheront la pousse d’adventices (mauvaises herbes). Les engrais verts sont donc des alliés très intéressants pour le sol mais, malheureusement, restent plus chers que des légumes classiques, notamment en agriculture biologique

Des engrais verts mais aussi des amendements directs !

Les engrais verts sont une solution très pratique pour le gestion du sol dans les périodes de non-culture. Il peut tout simplement s’agit d’occuper le sol. Mais il peut s’agir également s’agit d’améliorer celui-ci avant la culture suivante et de le régénérer. On pensera également aussi aux apports azotés des purins. Par exemple, le purin d’ortie permet est une préparation à base d’orties et d’eau de pluie permettant d’apporter une quantité plus ou moins importante d’azote au sol. De même, lorsque vous biner le sol ou le retournez en surface, vous pouvez y ajouter quelques pelletées de compost bien mûr issus de votre composteur. Mélangé à le terre celui-ci lui apportera également de quoi repartir sur des bases saines pour l’année suivante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *