L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Des initiatives solidaires pour l’électricité verte

Des initiatives solidaires pour l’électricité verte

Vous avez déjà entendu parler d’Enercoop ? Non pas que cette article soit une publicité pour cette initiative mais cela mérite quand même qu’on en parle.

Le fonctionnement d’une coopérative comme Enercoop

Cette coopérative solidaire vise à proposer une offre d’électricité 100% verte. Depuis l’ouverture du marché de consommation électrique à la concurrence en 2007 pour les particuliers, il est possible de souscrire un contrat différente de celui de l’opérateur historique EDF. Ce contrat sera en tout point analogue ; il se divise par tranche de 3kvA, et propose un tarif légèrement supérieur (de 14 centimes le kwh pour EDF à 16 centimes pour Enercoop). Le passage de l’un à l’autre se fait très simplement, c’est Enercoop qui s’en charge. Et vous ne risquez pas d’avoir une quelconque coupure d’approvisionnement puisque c’est ERDF qui assure cette fourniture. Vos problèmes de fourniture seront les mêmes qu’avant !

Enercoop s’engage à ne approvisionner en électricité qu’auprès de producteurs d’énergie électrique renouvelable (solaire, éolien, biogaz ou hydroélectrique). Vous avez donc l’assurance de payer des électrons verts. Bien entendu, les électrons que vous aurez effectivement chez vous ne seront pas verts pour autant (puisque c’est ERDF qui s’en charge) mais il est complètement impossible de dissocier un électron d’un autre… Tout le monde peut devenir producteur d’électricité verte et choisir de la revendre à Enercoop, au même titre que tout le monde peut devenir client chez Enercoop (devenir sociétaire de la SCIC Enercoop est différent et en aucun cas obligatoire mais possible pour tous !)

Les initiatives citoyennes du même type

On avance à grands pas vers la COP 21, à Paris en décembre 2015, rassemblement politique et polémique censé mettre en avant des décisions mondiales de réductions des émissions de gaz à effet de serre. Mais de nombreux couacs entachent déjà la future manifestation. Les locaux construits pour l’occasion ne sont pas vraiment verts, par exemple… Il n’empêche que les initiatives politiques sont toujours bonnes à prendre et que leur inertie de fonctionnement et de prise de décision marque leur incapacité à répondre à un défi urgent comme le changement climatique.

En revanche, ce sont les initiatives citoyennes qui seront à même de proposer une vision adéquate, efficace et raisonnée. Par exemple, sur la question de la production d’énergie verte, la communauté de commune de Thouars (Poitou-Charentes) s’est lancé dans la production de biogaz, via une unité de méthanisation, pour la production d’électricité verte et de compost non polluant pour les agriculteurs locaux. Les initiatives citoyennes comme celle-ci sont nombreuses à voir le jour un peu partout en France. Elle marque un regain d’intérêt pour des grandes causes apolitiques et elles sont de fait nettement plus efficaces et réactives que des initiatives politiques lancées depuis Paris…

A plusieurs, on voit les choses différemment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *