L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Les avantages du Fermacell vs placo

Les avantages du Fermacell vs placo

Les cloisons sont un peu le parent pauvre de la construction écologique. En effet, lorsque l’on pense « cloison », on pense placo(-plâtre). Mais le « placo » dont les qualités ne peuvent lui être enlevées et que l’on retrouve dans toutes nos maisons, n’est pas forcément le produit le mieux adapté pour ce que l’on veut faire.

Le Fermacell renferme bien des avantages, souvent insoupçonnés. Et, en construction écologique, il est finalement assez rare depuis quelques années de lire sur des forums spécialisés « placo » ou « placo-plâtre ». Le Fermacell, grâce à a ses avantages écologiques, l’a vite remplacé !

Un produit écologique ?

Le placo est composé de plâtre entre 2 plaques de carton collé. Les colles ne sont donc pas très écologiques… Le Fermacell, lui, est composé de gypse (composant minéral essentiel du plâtre), de fibres de cellulose et … d’eau ! Pas d’adjuvant d’aucune sorte donc dans le Fermacell ! Le tout est nettement plus lourd pour la même taille. D’ailleurs, la solidité accrue du Fermacell est claire : il peut être largement utilisé pour des endroits fortement passants. Ecologiquement, la différence entre les 2 produits n’est pas considérable même si le Fermacell sera plus facilement recyclable.

Le Fermacell est classé M0 selon l’épaisseur utilisée et la composition exacte. Dans les 2 cas, le Fermacell est un produit ignifugé naturellement (du fait notamment de sa densité) et peut alors constituer une réelle barrière anti-feu, contrairement au placo classique qui est nettement moins bien classé… Seul le placo rose peut être mis derrière un poêle à bois-bûches par exemple (pour réduire l’espace entre le mur et donc le parement placo ou Fermacell et le conduit des fumées) et non le placo classique considéré comme combustible, même faiblement.

Une meilleure densité

La constitution du Fermacell est telle qu’une plaque de même taille que celle en placo sera nettement plus lourde et plus dense. Cela signifie donc une plus grande marge pour y fixer des éléments muraux plus lourd.

De même, cette meilleure densité alliée à la cellulose (du même type que la ouate de cellulose, composant du bois ou du papier) fait que l’isolation phonique est bien meilleure ! Aussi bien pour les bruits de coups (vibrations) que pour les bruits aériens.

De meilleures capacités isolantes et inertes

D’un point de vue thermique, là non plus, il n’y a pas photo ! Les qualités isolantes du Fermacell sont un peu meilleures mais ce n ‘est pas l’avantage principal ; le Fermacell est loin de pouvoir remplacer un isolant plus classique comme la laine de bois mais les apports d’une cloison en Fermacell ne sont pas à négliger ! L’inertie thermique d’un matériau plus lourd et (surtout) plus dense est nettement meilleure. Il ne remplacera pas un mur en terre crue non plus mais améliorera l’état global de la maison !

Plus cher et plus complexe à poser ?

Le Fermacell est plus cher, notamment parce qu’il est nettement moins utilisé. On peut malheureusement multiplier le prix du placo (classique) par 2 ou 3… Pour ce qui est d’un placo spécifique, la différence est moindre. De même, le Fermacell étant plus lourd, il est plus difficile à poser mais ne demande pas de joint d’étanchéité supplémentaire entre les plaques (uniquement une colle pour les plaques bord à bord). Il faut être assez rigoureux quant à son installation ; celle-ci demande parfois l’aide d’un professionnel. Ces inconvénients ne doivent pas masquer les avantages phoniques, écologiques et thermiques de ce matériau, bien réels !

Quant au choix entre du placo et du Fermacell, cela dépendra de la situation évidemment !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *