L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Le torchis, un enduit à base de terre crue et une technique ancienne

Le torchis, un enduit à base de terre crue et une technique ancienne

A côté d’autres techniques employant des matériaux peu nobles comme la terre et la paille, comme le pisé ou les, plus modernes, BTC, Briques de Terre crue pour la confection d’une mur-masse (lourd) pour une meilleure inertie thermique dans l’habitation, le torchis fait figure de méthode ancestrale qui revient aujourd’hui à la mode.

Un enduit à base de terre

Le torchis est un mélange de terre crue argileuse (comme l’adobe) et de fibres végétales ou animales. La plupart du temps, il s’agit de paille. Le torchis lourd est fait de beaucoup de terre et d’un peu de paille. Celui-ci privilégie l’inertie thermique. Le torchis léger est, quant à lui, composé de peu de terre est beaucoup de paille, ce qui permet de privilégier l’isolation thermique (avantage de la paille).

Le torchis, contrairement au pisé ou à la paille porteuse, n’est pas utilisé comme structure porteuse mais accompagne une structure ou ossature en bois. Il permet de « remplir les interstices de la structure » et cela donne les fameux colombages si distinctifs de la Normandie ou l’Alsace. Selon les cas, on peut souhaiter une épaisseur importante de torchis, on pourra alors parler d’enduit. Mais dans tous les cas, on profite des nombreux avantages de la terre comme matériau de base : peu cher, local, sans énergie grise, écologique, avec une bonne gestion hygrométrique et inertie thermique ! Et éventuellement ceux de la paille…

Les techniques se perdent avec le temps

La technique du torchis n’est pas spécifiquement compliquée, selon les experts. Pourtant, le torchis a peu été utilisé pendant un demi-siècle et ce savoir, essentiellement oral, s’est un peu perdu. C’est pourquoi, aujourd’hui, on trouve des enduits qui s’abîment très vite, qui se craquellent et laisse apparaître des fissures importantes ou qui, tout simplement, ne tiennent pas sur leur support (isolant ou lattes de bois). C’est d’ailleurs le cas pour toutes les méthodes anciennes qui sortent du cadre PLP (Parpaings – Laine de verre – Placo) : torchis (léger), terre-paille (lourd), bauge, adobe, pisé… Aujourd’hui, un bon nombre de professionnels souhaitent relancer ces anciennes techniques, par exemple le réseau Ecobâtir !

torchis_2

Ferme du pacot – Murs en torchis (Dordogne)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *