L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Eau Chaude Solaire : l’énergie solaire comme solution d’avenir ?

Eau Chaude Solaire : l’énergie solaire comme solution d’avenir ?

Exit les solutions classiques du cumulus électrique ou du ballon fonctionnant avec la chaudière ? Non pas encore mais les solutions alternatives et vertes poussent ! Petit à petit, les solutions écologiques prennent de plus en plus d’importance, d’autant plus qu’elles génèrent d’importantes économies pour le portefeuille !

Un besoin spécifique d’indépendance et d’écologie

La relation historique chauffage/ECS bat de l’aile… Même si elle garde encore des intérêts comme le prix notamment si vous chauffez votre maison avec une chaudière à bois, le besoin d’émancipation est clair. En effet, on se rend petit à petit compte que les questions du chauffage de l’ECS et de l’eau de votre chauffage central ont des enjeux différents. La logique d’une meilleure isolation conduisant à des besoins énergétiques spécifiques mais moindres a largement tendance à accroître cette différence. Les besoins en énergie pour le chauffage baissent alors que les besoins en eau chaude stagnent. Dès lors que l’on a gouté aux économies de la baisse des besoins énergétiques pour le chauffage, on se demande comment faire pour que les besoins ou coûts de l’énergie pour le chauffage de l’ECS baissent également ! Les innovations des systèmes à énergie verte pourront apporter des réponses comme le CETI (Chauffe-Eau Thermodynamique Individuel) ou les CESI (Chauffe-Eau Solaire Individuel)…

Sur la question écologique, on se rend également bien compte que les énergies historiques (charbon, fioul, gaz…) doivent être moins utilisées. L’électricité, en France est produite notamment à partir de ces énergies mais également à partir du parc nucléaire qui pose d’autres questions d’ordre sanitaire. Il devient alors logique d’avoir recours à d’autres énergies ou, du moins, de chercher d’autres solutions ! Le solaire, la biomasse voire l’éolien apportent des réponses à cela mais il est également assez étonnant de se rendre compte du fourmillement croissant d’idées innovantes et brillantes à grande échelle des constructeurs individuels (les propriétaires eux-mêmes). Poser un simple panneau noir au soleil et récupérer la chaleur stockée et produite derrière ce panneau pour chauffer un ballon d’eau ou simplement de l’air insufflé dans la maison, relève d’un simple bon sens…

Des solutions source d’économies à long terme

Les énergies renouvelables drainent malheureusement avec elles un lourd passé, notamment avec les PAC qui ont pu faire fureur il y a quelques années mais, pas pour toutes, qui ont pu être mal installées et qui sont devenues des gouffres financiers alors qu’elles étaient censées faire faire des économies. Mais une PAC est-elle réellement écologique ? Pas vraiment, même si elle permet de faire des économies substantielles lorsqu’elle est bien installée !

Aujourd’hui, les circuits de vente et d’installation sont mieux renseignés, les clients également. Et l’expérience se forge petit à petit…

Pour autant, se ruer sur les énergies renouvelables est un tort si l’on n’y a pas vraiment réfléchi. En effet, l’investissement est la plupart du temps coûteux (sauf dans le cas de robinets thermostatiques). On a donc tout intérêt à faire faire en amont une étude thermique claire pour savoir exactement ce dont on a le plus besoin et avoir de bons conseils (attention aux conseils gratuits, ils cachent souvent quelque chose…) dans le cas d’une construction ancienne ou, au moins, bien se renseigner sur le matériel recherché, son installation et son utilisation.

A long terme (dès 5-6 ans, selon les cas), ce genre d’investissement, s’il est fait intelligemment est toujours intéressant. D’un point de vus financier, travailler avec les énergies renouvelables est toujours une réussite car les économies comment à tomber dans le portefeuille dès la 1ère utilisation. D’un point de vue écologique, il n’y a pas grand-chose à dire, le solaire ou l’éolien et même le bois sont nettement préférables aux énergies fossiles telles que le gaz ou le fioul…

Par exemple, un CESI (donc solaire) vous coûtera de 4000 à 6000 euros à installer. Mais vous pourrez ensuite profiter d’environ 60% (entre 50% et 70% environ) d’énergie gratuite pour chauffer votre eau chaude sanitaire ! Les économies iront donc jusqu’à 75% sur l’énergie utilisée pour l’ECS, ce qui est considérable et peut aller jusqu’à 250 euros /an. Dans le cadre d’un SSC (Système Solaire Combiné) ou d’une PAC correctement installée, on pourra faire plus d’économies. Même un poêle à bois (pellets ou bûches) vous permettra de faire des économies.

Quant aux économies pour la planète… L’utilisation d’une source d’énergie renouvelable comme le solaire, la biomasse ou même le bois est un avantage indéniable, si vous avez une forte conscience écologique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *