L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

La COP est terminée ! Vive l’écologie citoyenne !

La COP est terminée ! Vive l’écologie citoyenne !

La COP21 vient de se terminer. Et, après une fin confuse, plusieurs fois repoussée, l’accord a été voté ! Cet accord n’est pas une révolution mais ne peut pas non plus être qualifié d’ « échec » ! Bravo donc à tous pour cela !

Pas vraiment un échec !

L’objectif politique, diplomatique et même basique était : jeter de nouvelles bases globales pour la limitation mondiale des émissions de CO² après le protocole de Kyoto (signé en 1997, entré en vigueur en 2005) et lui prévoir un successeur plus adapté et moderne. On peut clairement dire que dans ce cas, c’est une réussite, l’objectif est rempli, un nouveau protocole est signé, nettement plus ambitieux que le protocole de Kyoto et (surtout !) signé par plus de pays !

L’objectif de 2° fait bien partie du texte, il est même fait mention d’un essai à 1,5°! Aucunes contraintes et pas vraiment de financements pour les pays émergents (tous ceux qui vont être au premières lignes et qui auront le plus de mal à faire face, où est l’équité là-dedans…), les pays vont se revoir régulièrement pour parler de tout ça !

Mais pas vraiment une réussite non plus !

A l’inverse, un certain nombre de personnes (dits des « écolos ») avaient des objectifs nettement plus ambitieux. Comme on pouvait s’en douter, ceux-ci n’ont pas été exaucés. « Encore des promesses, toujours des promesses », pourra-t-on entendre ! Comme bien souvent lors de réunions aussi générales, le consensus diplomatique a été recherché et obtenu ! On peut évidement regretter que les pays émergents n’aient pas plus obtenu, que les objectifs ne soient pas plus ambitieux, que des mécanismes de contraintes (savoir s’il faut contraindre les pays… De l’écologie punitive n’est peut-être pas la meilleure solution !) n’aient pas été adoptées. Mais pouvait-on attendre vraiment plus de cet événement ? Probablement pas.

Ce n’est qu’un début !

« Continuons le combat… » comme disait l’autre ! Allez, on ne parle plus de cette COP21 et on parle d’écologie ? C’est bien ça le principe !

La parole est maintenant aux actes, à mettre en place le plus rapidement possible. Et, à défaut d’avoir des objectifs peu chiffrés et très peu ambitieux, peut-être aura-t-on des actes eux-mêmes nettement plus ambitieux ? Pourquoi ne pas mettre en place le fameux 100% énergies renouvelables de l’ADEME ? Au moins en France, cela donnera sûrement des idées à d’autres…

Les pays se retrouveront régulièrement pour faire le point de la situation de notre planète. C’est, du moins, ce qui a été acté dans le texte final. N’oublions pas non plus que ce sont les peuples et les citoyens qui décident de leur avenir, les politiques ne sont là que pour nous représenter et, en aucun cas, décider pour nous ! Une grosse volonté et un maintien de la pression citoyenne seront indispensables ! Il ne s’agira pas de voter pour les verts mais de régulièrement faire savoir à nos autorités qu’on en veut plus ! Il sera indispensable de faire appel aux initiatives citoyennes, aux initiatives individuelles comme groupées pour arriver à un vrai résultat et faire comprendre aux politiques ce que nous souhaitons réellement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *