L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

La pollinisation : une des conditions de la vie possible pour les hommes !

La pollinisation : une des conditions de la vie possible pour les hommes !

La pollinisation, c’est cet acte vital qui est accompli par un bon nombre d’insectes qui permet aux plantes d’être fécondées puis de produire des fruits et des graines (pour produire ses propres graines) et ainsi de perpétuer bon nombre d’espèces de plantes. Cet acte simple revêt finalement une importance tout particulière actuellement avec la fameuse loi sur la biodiversité discutée actuellement au Sénat et qui possède un volet sur l’interdiction des néonicotinoïdes, ces fameux produits chimiques très dangereux pour les abeilles, fer de lance des insectes pollinisateurs mais loin d’être les seuls (à l’heure où j’écris l’article, les lobbies ont tellement bien travaillé que les sénateurs se sont à nouveau opposés à de nombreux points de cette loi donc l’interdiction de ces produits tueurs d’abeille).

Un acte simple

La pollinisation est un mode de fécondation des plantes qui leur permet tout simplement de se développer et de vivre. Toutes n’utilisent pas cette façon de faire même si la plupart le font. En tout cas, cela concerne la très large majorité des plantes que nous avons dans notre jardin et dans notre potager. La plupart des plantes sont hermaphrodites, cela signifie qu’elles ont un organe mâle et un organe femelle. Certaines plantes éjectent du pollen des organes mâles qui iront féconder les organes femelles. Mais pas toutes ! De plus, pour un meilleur brassage génétique, il est indispensable que ce soit le pollen d’autres fleurs qui vienne féconder les organes femelle.

La pollinisation peut se faire par différents procédés :

  • Par le vent (Anémogamie)
  • Par l’eau
  • Sans aide extérieure (autofécondation)
  • Par des animaux dont (surtout) des insectes comme les abeilles, c’est la zoogamie et l’entomogamie par les insectes.

84% des espèces végétales en Europe (80% dans le monde) dépendent des insectes pour se reproduire. L’insecte va chercher du nectar dans une fleur, nectar qu’il rapport à sa colonie pour élever et nourrir ses larves. Celui-ci, en butinant se couvre de pollen (sur les poils) et, en volant de fleur en fleur, le pollen va se déposer sur les organes femelle d’autres fleurs…

Mais Ô combien vital pour l’homme !

Les pollens parlent surtout aux hommes au moment du rhume des foins ! Pour autant, même s’ils gênent (parfois considérablement) les hommes car ils sont dans l’air et irritent les voies respiratoires des humains, ils sont vitaux pour nous !

En effet, l’écrasante majorité des plantes que l’on consomme (de la graine à l’assiette), tant les céréales que les légumineuses, légumes ou fruits (majorité des aliments chez les personnes au régime carné classique et 100% du régime des végétaliens) a besoin des insectes pollinisateurs pour se développer. Sans eux, ces plantes ne peuvent se ressemer et l’homme n’a pas d’arme pour lutter contre cette dépendance ! L’homme devrait trouver d’autres moyens de subsistance dans un délai très court. Lutter contre les produits tueurs d’abeille et contraires à la biodiversité, c’est donc un peu assurer son avenir…

Plus d’informations :

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/dossiers/d/developpement-durable-pollinisation-service-ecologique-gratuit-970/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *