L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

[Témoignage] Je cultive un engrais vert, de la phacélie !

[Témoignage] Je cultive un engrais vert, de la phacélie !

On en a déjà pas mal parlé sur ce blog, la phacélie est une fleur considérée comme un engrais vert. En lisant des ouvrages de jardinage (comme Le guide Terre vivante pour l’autonomie au jardin), en consultant des forums, des blogs, j’en suis venu à la conclusion que la phacélie était une bonne solution à tester !

La situation initiale et les besoins

Je possède un jardin tout petit, assez grand tout de même pour avoir un potager. La terre de ce jardin est argileuse, lourde et collante en cette année humide. Du moins, pour l’essentiel du jardin par ce qu’elle est finalement assez variée et variable. On y trouve aussi de la terre pauvre et sableuse. Globalement, l’endroit choisi pour le potager et l’espace que je considère comme le plus riche. Cette terre argileuse est riche mais parfois difficile à travailler. Très tassée, il lui faudra des amendements réguliers pendant plusieurs années (engrais verts ou apports divers). Les racines peu puissantes ont du mal à s’y implanter… L’idée serait de réussir à l’aérer à la fissurer. Il serait également bon de couvrir au maximum le sol afin de développer sa vie intérieure. Dès que le soleil fait son apparition, la terre a largement tendance à sécher en superficie et à se craqueler…

Un engrais vert semblait tout indiqué pour cela. Le jardin étant assez récent, il manque de fleurs. Un engrais vert mellifère serait un plus non négligeable ! L’engrais vert permet de ne pas ou peu retourner la terre, juste un peu trifouiller la surface lors de l’arrachage (technique que j’ai choisie cette année pour les enlever avant montée en graine).

La racine de la phacélie est droite, pivotante et puissante. Elle est tout à fait capable de fracturer les mottes de cette terre argileuse. La phacélie est généreuse pour sa production de biomasse. Lors de l’arrachage, j’ai pu en faire un très bon paillage. La phacélie attire énormément les abeilles et autres insectes pollinisateurs. Dans le potager ou à proximité cela permettra de polliniser les autres fleurs du potager et de nourrir ces insectes si importants pour la biodiversité que sont les abeilles !

Pour la culture de la phacélie, j’ai choisi une culture dérobée d’engrais vert. Directement à la sortie de l’hiver (inexistant cette année), soit en février, j’ai semé la phacélie à la volée dans les carrés de futures plantations (avant les haricots verts, courgettes et autres cucurbitacées). Les haricots grimpants ou nains sont sortis en pots en attendant la place. La phacélie a poussé de février à mai. Mi-mai, elle a été arrachée pour laisser la place aux tipis pour les haricots.

Quelles conclusions en tirer ?

La phacélie est une plante de culture très simple. La levée se fait sous une dizaine de jour environ et la phacélie pousse relativement rapidement. Au bout de 2,5-3 mois, elle commence à faire des fleurs. La montée en graine se fait ensuite, à 3,5- 4 mois environ, lorsque la fleur commence à sécher. Utilisée en tant qu’engrais vert, ne pas la laisser monter en graines et en « mettre naturellement un peu partout », vous vous retrouveriez avec des plants de phacélie partout !

Cette fleur est vraiment facile, d’autant que son caractère mellifère est vraiment efficace ! Les insectes de tout type l’adorent, c’est certain ! Pour ce qui est de se capacité à mieux structurer le sol, c’est à voir sur plus long terme tant l’état initial de la terre est complexe à gérer. C’est un travail sur plusieurs années. Mais, en surface, aidée des fourmis qui font leur nid partout et « découpent » la terre, il semble bien que ce soit efficace !

Le côté mellifère a été une bonne surprise à laquelle je ne m’attendais pas autant. J’en ai d’ailleurs fait des bouquets pour la maison !

bouquet_phacelie

Un beau bouquet pour la maison !

Mais le côté le plus important pour moi, c’était la couverture du sol. Je recherchais une alternative au paillage… De fait, cela a fonctionné comme je l’espérais, une bonne couverture de sol !Très vite après la levée, le feuillage se densifie et le semis à la volée assure un bon nombre de graines poussée.

pousses-phacélie

Les petites pousses de la phacélie

1 mois plus tard sur la droite du potager

1 mois plus tard sur la droite du potager

6 semaine plus tard...

6 semaine plus tard…

Après arrachage, le paillage obtenu (après un passage sous la tondeuse) est très vite ingéré par la terre et ses habitants. Et puis, ce sont de belles fleurs donc j’en ai mis un peu partout au jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *