L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Les tisanes dans son jardin et autres décoctions diverses : de vraies économies supplémentaires !

Les tisanes dans son jardin et autres décoctions diverses : de vraies économies supplémentaires !

C’est fou de se rendre petit à petit de plus en plus compte que la nature recèle des trésors insoupçonnés lorsque l’on n’a pas grandi dans ce monde-là ! On en a souvent parlé dans ce blog, les techniques naturelles et bio au jardinage biologique (comme dans la maison d’ailleurs) vont souvent de pair avec les économies financières. Pour autant, ce n’est pas là leur but premier mais plutôt des habitudes naturelles, pour la santé et souvent un peu idéologiques.

Les avantages alimentaires et sanitaires de quelques plantes

Ce qu’il y a de formidable avec les plantes, c’est qu’elles combinent la plupart du temps des usages alimentaires et sanitaires ou cosmétiques. Prenons un exemple : les plantes condimentaires simples (persil frisé ou plat, ciboulette, basilic…) regorgent de vitamines et d’anti-oxydants. En mettre dans les salades, les omelettes est un gage tant gustatif que sanitaire ! Non seulement la richesse en goût est considérable mais vous aurez fait le plein de vitamines pour la journée ! Le basilic possède des vertus au potager. Planté au beau milieu de ce dernier, celui-ci attire à lui pucerons et autres ravageurs et ils ne vont donc pas sur vos plantations !

Et les tisanes ?

Le web regorge de bonnes informations concernant les produits naturels du jardin On trouve réponse à tout ! Mais on trouve aussi n’importe quoi. C’est pourquoi il est indispensable (surtout si l’on ne connaît pas les plantes et que l’on a des doutes) de croiser plusieurs avis voire de se référer à des spécialistes. Surtout dans les jardins peu utilisés, les terrains vagues (non pollués) ou les bords des chemins peu usités, on trouve nombre de plantes qui ont un intérêt tout particulier à la maison, dans son jardin, pour soi-même ou ailleurs…

La mélisse citronnelle

La mélisse citronnelle, fraîche, peut jouer le rôle de plante condimentaire. Mais elle permet également de composer une très bonne tisane tonique qui calme la nervosité. Il suffit de couper les feuilles, les faire sécher au soleil ou dans un séchoir solaire, en remplir une boule à thé, faire infusion dans l’eau frémissante quelques minutes et le tour est joué ! Pour la reconnaître, ce n’est pas si simple mais avec l’habitude, pas de soucis !

mélisse citronnelle

La mélisse citronnelle que l’on confond parfois avec la menthe

L’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille est une autre plante courante au jardin. Celle-ci est peut-être un peu moins bonne en goût mais est une puissante plante régulatrice du système digestif et calmante des maux circulatoires et stomacaux (anti-inflammatoire) ! Même procédé que pour la mélisse mais cette fois avec les sommités fleuries !

achillée millefeuille

L’achillée millefeuille

La menthe poivrée

La menthe poivrée peut également être séchée ou être consommée fraîche. C’est peut-être bien les avantages culinaires qui sont les plus intéressants tant on la trouve dans de nombreuses recettes et ce qu’elle apporte vraiment ! En tisane, les feuilles de menthe combattent les troubles digestifs.

menthe poivrée

La menthe poivrée

Le plantain

Le plantain (il en existe différentes variétés) est une de ces plantes miracles de la nature. Notamment en été ? Une piqûre d’araignée ou de moustique ou de guêpe ? Arrachez-en une feuille et frottez-en la zone douloureuse (ou machouillez-là pour en faire un cataplasme), la douleur s’apaise… Le sirop de plantain (entre la tisane et la macération) est très efficace contre les toux sèches, rhinites, bronchites…

plantain

Le plantain, un peu partout dans la nature !

Le souci

Le souci est la plante à tout faire au jardin. Non seulement elle permet de repousser nombre de ravageurs lorsqu’elle est plantée au potager mais elle est particulièrement profitable en usage externe sur la peau. Avec les pétales séchés de la plante, on composera un excellent macérat huileux à base simple d’huile végétale (bio évidemment) et de pétales de soucis. On récupérera les graines pour les replanter l’année suivante puisque si l’on ajoute le fait de produire ses propres graines bio, cette gestion de son jardin devient particulièrement éconologique ! On pourra ajouter d’autres éléments comme des huiles essentielles à son macérat…

souci

Le souci. En plus, il est impossible de le confondre.

La camomille matricaire

Et je ne vous parle pas de la camomille matricaire ! Elle pousse un peu partout et on peut récupérer les « têtes » (fleurs), les faire sécher et les utiliser en tisane même si le goût très amer peut en repousser plus d’un …

camomille matricaire

La camomille matricaire au jardin

La molène ou bouillon blanc

Aux propriétés respiratoires !

Une superbe fleur originale de fin d'été !

Une superbe fleur originale de fin d’été !

La feuille de la molène est très douce !

La feuille de la molène est très douce !

Quelques autres…

Vous avez un tilleul dans votre jardin ? Récupérez-en les sommités fleuries pour une très bonne tisane !

Après quelques tests, vous vous rendrez aussi compte que votre jardin regorge de solutions indispensables pour les maux de tous les jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *