L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

La ventilation double-flux : confort et économies ?

La ventilation double-flux : confort et économies ?

A mon avis, la ventilation double-flux (VMC DF) ne cumule pas que des avantages. Elle ne doit pas être vue comme une « amélioration » de la ventilation simple-flux autoréglable ou hygroréglable. Finalement, elle leur ressemble assez peu et doit être envisagée comme un type de ventilation complètement spécifique avec ses avantages et ses inconvénients !

Les avantages sont de taille mais on n’installe pas une ventilation double-flux comme on installe une ventilation simple-flux !

Dans un sens mais aussi dans l’autre !

La ventilation double-flux est peut-être bien l’équipement le plus complet en matière de ventilation. Non seulement l’air vicié est aspiré et extrait de la maison mais de l’air neuf est également aspiré de l’extérieur et insufflé dans la maison (la VMI insuffle également de l’air extérieur et met la maison en légère surpression). Une VMC DF met donc en place une structure à double-tubes. Ce procédé vise donc à remplacer les bouches d’extraction d’air extérieur en haut des menuiseries qui permettent non seulement d’égaliser la pression de l’air à l’intérieur de la maison et de l’approvisionner en air frais. Non seulement la ventilation DF renouvelle l’air intérieur et évite tout problème de pollution intérieur mais l’air extérieur sera filtré…

ventilation double flux

http://www.lepanneausolaire.net/la-ventilation-double-flux/

Une installation de confort !

Juste après la bouche d’aspiration de l’air extérieur, un système de filtres équipe les ventilations double-flux :

  • Des filtres grossiers pour les pollens par exemple
  • Des filtres fins (spores, bactéries)
  • Des filtres très fins (fumées, suies…)
  • Des filtres à charbon actif (odeurs, molécules…)

L’inconvénient des filtres, c’est qu’ils ont un prix et qu’il faut les changer régulièrement et les entretenir pour qu’ils soient efficaces. Pour autant, on ajoutera à sa ventilation DF les filtres que l’on souhaite… C’est un des énormes avantages de la ventilation DF. En effet, le confort et le bien-être qui découle de ce filtrage se sent vraiment et est vraiment particulièrement agréable ! Pour les personnes allergiques ou fragiles ou même qui ont des maladies (même seulement potentielles) aériennes, c’est un plus énorme (la Ventilation Mécanique par Insufflation propose également ce filtrage mais le prix de sa mise en place est nettement plus élevé).

De vraies économies d’énergies !

Les tubes doubles se croisent dans un échangeur (habituellement placé dans les combles de la maison). D’une forme en X, l’air vicié extrait et l’air neuf insufflé ne se mélangent jamais mais ils se croisent via des tuyauteries séparées. Les calories de l’air extrait (issu de la maison chauffée) vont un peu réchauffer l’air insufflé. Cela permet d’avoir de l’air neuf insufflé un peu plus chaud que l’air extérieur et donc d’avoir besoin de moins d’énergie pour le chauffer correctement.

Par exemple, l’air entrant est à 10°. Passant par l’échangeur, il est ensuite à 13° pour ensuite être chauffé à 19° par votre chauffage. Il n’aura que 6° à gagner au lieu de 9° ! Cela signifie donc vous aurez besoin de moins de chauffage pour arriver à un air de même chaleur !

Si la VMC DF ne peut être considéré comme un moyen de chauffage, elle permet de faire quelques économies loin d’être négligeables !

La VMC DF à haut rendement ou thermodynamique

C’est actuellement la « rolls » des VMC dans le sens où celle-ci permet de se passer de système de chauffage dans une maison passive (du moins, théoriquement). L’air neuf est réchauffé, après son passage dans l’échangeur, par une pompe à chaleur (PAC). Cette PAC va permettre à l’air neuf de gagner les quelques degrés qui lui manqueront après être passé par l’échangeur.

Techniquement, une VMC DF thermodynamique peut permettre de se passer de chauffage. Le hic, c’est quand il fait trop froid dehors et que la pompe à chaleur ne peut pas fonctionner, sans consommer énormément d’électricité, le hic avec toutes les PAC finalement…

De l’air frais l’été ?

Une VMC DF classique ne devrait pas permettre de rafraichir l’air l’été. En effet, l’été, l’air insufflé est chaud, comme l’air extrait d’ailleurs, l’échangeur ne sert donc à rien. Si la VMC DF est équipée d’un by-pass (dérivation qui permet à l’air venant de l’extérieur d’éviter de passer par l’échangeur), il est possible, pendant les nuits fraîches d’été (par rapport à la journée), d’avoir de l’air frais pour rafraîchir la maison… Ces by-pass ne se trouvent pas sur tous les modèles de ventilation DF mais il est également possible de le construire soi-même.

Fonctionnement de la VMC DF via un by-pass

(http://blogclimmoinschere.com/) Fonctionnement de la VMC DF via un by-pass

De même, l’idéal est de pouvoir connecter sa VMC DF à son puits canadien ! Celui-ci amènera de l’air frais (grâce au principe ancestral de la géothermie), même en journée et le confort pourra alors être total !

L’association d’un puits canadien et d’une ventilation DF

L’association d’un puits canadien et d’une ventilation DF

Quelques inconvénients tout de même !

Les VMC DF sont chères à l’achat : environ 1500 euros à 2000 euros pour un pack matériel. Mais plus que cela, les VMC DF demandent un temps d’installation assez long et des qualités de bricolage avancées. L’installation par un professionnel vous coûtera environ 5000 euros…

En rénovation, la VMC DF n’est pas tellement conseillée puisque l’installation des tubes prendra énormément de place et, si elle n’est pas prévu dès la construction de la maison, cela risque d’être très problématique (installation de faux plafonds parfois impossibles). Il est donc préférable de l’installer lors de la construction d’une maison neuve

Si l’on souhaite installer soi-même sa VMC DF (pour une question d’argent, parce que vous en avez envie ou pour tout un tas de bonnes raisons), il faudra être particulièrement attentif à la façon de le faire. Le faire faire par un professionnel peut être une bonne idée. Cette installation doit être minutieuse et l’accent doit être mis sur le confort auditif. Une VMC DF mal installée peut être particulièrement bruyante. Elle devra également être reliée au système d’assainissement (évacuation des condensats de l’échangeur). De même, cette partie de l’installation devra être optimale !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *