L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Pièce sèche et pièce humide, quelle différence ?

Pièce sèche et pièce humide, quelle différence ?

On le sait, le ce trop-plein d’humidité est une mauvaise chose pour le bâti. C’est pourquoi la ventilation de votre maison doit être au top ! Extraire cette humidité est salutaire pour la santé de la maison et celle de ses habitants ! Mais cette humidité ne sera pas la même selon la fonction de la pièce. On distingue alors les pièces sèches des pièces humides…

Cuisine, salle de bains et consort…

Les pièces humides sont toutes celles dans lesquelles votre activité génère de l’humidité : toilettes, salle de bain (sdb) ou salle d’eau (sde) et cuisine. On y ajoutera éventuellement la chaufferie et/ou buanderie…

Les pièces sèches, à l’inverse, sont des pièces comme les chambres, séjour, salle à manger

Une ventilation et un chauffage différent selon la pièce

Dans les pièces humides, l’air vicié est extrait (aspiration de l’air intérieur) selon un détecteur de mouvement pour les toilettes et des détecteurs d’humidité (hygromètre) ailleurs dans le cas d’une VMC hygro-réglable. Dans les pièces sèches, à l’inverse, l’air extérieur est aspiré selon la pression faite sur la bouche d’air ou selon la détection d’humidité de cette même bouche (différence entre la bouche auto-réglable et hygro-réglable).

De même, le chauffage y sera différent et restera constant pour notamment faire disparaitre cette humidité et éviter l’apparition de moisissures et autres désagréments…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *