L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Et le bois-bûche par rapport au pellet : quels avantages ?

Et le bois-bûche par rapport au pellet : quels avantages ?

Le bois-bûche a clairement une autre connotation que le pellet. Ce dernier, plus récent sent la modernité, la performance et les économies d’énergie. Il fait d’ailleurs profiter de ses bienfaits et de ses avantages à toute la filière bois et au bois-bûche également. Pour autant, la comparaison entre ces « cousins énergétiques » s’arrête là…

Une méthode énergétique ancestrale

Bien avant la révolution industrielle du 18ème siècle, le bois se déclinait sous forme de bûches coupées par le bûcheron. L’homme s’est toujours servi de cette technique pour alimenter ses cheminées et les chaudières (surtout individuelles) sont relativement récentes en comparaison de la vie de la bûche de bois. Les cheminées et les poêles ont depuis longtemps alimenté en chaleur les maisons et châteaux.

Le plaisir visuel du feu de cheminée

Le plaisir visuel du feu de cheminée

De cela, le bois-bûche a hérité d’un savoir-faire ancré dans nos mœurs. Il suffit de demander autour de soi si l’on a été habitué dans son enfance à un bon feu de cheminée crépitant dans le salon. Regardez comme les barbecues ont toujours la côte actuellement et, même si les modèles à gaz sont nombreux, le modèle-phare est bien un modèle au bois ou charbon de bois (du bois pré-brûlé finalement).

Des avantages indéniables

Le bois-bûche est tout simplement la source d’énergie la moins chère du marché. Elle est une énergie locale la plupart du temps (comme les pellets) et ne demande aucun traitement et/ou conditionnement, contrairement à toutes les autres énergies. C’est ce qui fait son coût si bas ! On peut d’ailleurs, en théorie du moins car, pour un minimum de performance, le bois a besoin d’être séché, se chauffer avec le bois ramassé en forêt et le fantasme est assez clair !

Grâce à son absence de traitement, le bois-bûche est la ressource énergétique la plus naturelle et consomme bien peu d’énergie grise. Hors énergies vertes, cette énergie est la plus écologique actuellement.

Un peu salissante et moins performante tout de même

Quoi que…

Les fabricants ont fait bien des progrès sur cette question de la performance énergétique du bois-bûche. Pour se chauffer, il faudra éviter les foyers ouverts (cheminées d’apparat). Mais dès « l’étape » du foyer fermé et/ou du poêle, les performances arrivent bien vite. Sans compter que les poêles ou chaudières à bois-bûches sont également parmi les moins chères du marché ! L’accent a tout de même été mis sur les poêles et/ou chaudières à pellets car plus rentables mais le « renouveau » du bois a profité au bois-bûche !

Il est vrai que, en comparaison au pellet, traîner des bûches de bois et alimenter son appareil est plus salissant. Pour autant, cela peut valoir le coup selon la vie que l’on mène et les objectifs que l’on a.

Poussière_de_maison

Oups, il y en a partout !

En résumé ?

  • Moins chère (tout simplement la moins chère)
  • Ecologique (mêmes qualités écologiques que les pellets avec, en moins, le traitement industriel)
  • Sympa (il est étonnant de voir comment un feu a un réel pouvoir hypnotisant)
  • Demande un peu d’huile de coude
  • Pouvoir énergétique variable, selon l’investissement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *