L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Le poêle de masse : un chauffage au bois optimal et efficace !

Le poêle de masse : un chauffage au bois optimal et efficace !

Un poêle de masse est une installation de chauffage qui a de quoi surprendre ! Ce système est peu courant en France, sauf en Alsace. Pourquoi ? Tout simplement parce que son efficacité ne semble pas indispensable partout et les traditions locales ont fait le reste. On en trouve donc beaucoup dans les pays nordiques, en Amérique comme en Europe. Les meilleurs poêles de masse sont probablement issus de la tradition finnoise et scandinave…

Les poêles de masse ont par principe une forte masse qui est leur principal avantage. Ces chauffage au bois ne fonctionnent pas avec des pellets et ne sont donc pas réellement modernes mais sont issus d’une forte tradition de solidité et de confort mettant en avant astuces et économies d’énergie…

Comment fonctionnent ces poêles de masse ? L’inertie thermique

Comme une cheminée classique, vous faites un feu dans la journée mais, à la différence d’un âtre classique, votre poêle de masse vous restitue de la chaleur toute la journée alors que celle de la cheminée s’arrête au mieux 1 ou 2 heures après… Comment est-ce possible ?

La masse très imposante (de 500 kg à 6 tonnes, attention à prévoir un plancher assez résistant !) de ces poêles et leur constitution en fait un moyen de chauffage particulièrement efficace pour de petits besoins ou une maison bien isolée. Ces poêles ressemblent à des grosses cheminées à bois très épaisses. Elles sont composées de matériaux dits réfractaires ou à forte inertie thermique. Ces matériaux, tels que la stéatite, l’argile, la brique réfractaire ou la pierre permettent d’emmagasiner la chaleur et de restituer la chaleur doucement pendant un certain temps, 12h à 24h selon la constitution du poêle et la chaleur du feu… Cette inertie thermique (à l’extrême inverse des fameux « grille-pains » électrique qui chauffent de l’air avec une conductivité thermique (lambda) exécrable et, donc, le poêle de masse, est une notion fortement recherchée par les tenants du bioclimatisme et de la constante recherche d’économies d’énergie ! Car, grâce à une seule flambée (2 au plus), la maison est chauffée toute la journée !!!

Le fonctionnement d’un poêle de masse

Le fonctionnement d’un poêle de masse

La double-combustion, corolaire écologique de l’inertie thermique

L’autre raison de cette si faible consommation énergétique, c’est la double-combustion. Si l’on ne voit de l’extérieur que le foyer premier, là où le bois brûle, les poêles de masse (comme d’autres poêles ou appareils de chauffage d’ailleurs) sont équipés d’une deuxième chambre de combustion ! Une chambre dans laquelle les gaz de combustion (lors de la sublimation dans la première chambre) de la première chambre dont récupérés et brûlés. La différence est la température nettement plus importante à laquelle ils brûlent (1000° pour cette chambre au lieu de 600° environ pour la première). De fait, la combustion est complète (vous savez la fameuse flamme bleue ou lieu de la jaune dans vos cours de physique-chimie du lycée ?) et les déchets sont quasiment inexistants ! Cette caractéristique de la 2ème chambre de combustion a été apportée, au départ, pour fournir encore plus de chaleur aux matériaux réfractaires qui emmagasinent la chaleur. Au final, c’est un outil super efficace dont sont dotés ces poêles puisque cela permet de faire du poêle de masse un système de chauffage encore plus efficace, moins consommateur et nettement plus écologique !

La double-combustion d’un poêle de masse

Futura-sciences.com – La double-combustion d’un poêle de masse

Plus écologique ? En quoi ?

Tout simplement parce que vous atteignez une chaleur nettement plus importante et une durée et un taux de restitution plus importants avec la même quantité d’énergie (bois) consommée ! Ecologique dans le sens où les économies de bois sont très importantes ! Vous vous rendez compte ? Un seul feu de 30 minutes – 1 heure pour toute une journée !

De plus, cette méthode de chauffage est encore plus écologique puisque les déchets rejetés (particules, gaz…) sont nettement moindres… La double-combustion permet au poêle de masse de passer d’un rendement de 75% (pour un poêle à foyer fermé classique avec matériaux réfractaires) à plus de 90% ! De quoi rivaliser avec les très bons poêles à pellets sans difficultés ! Et le bois, on a déjà parlé de ses avantages !

Les avantages d’un poêle de masse

Debriel.com – Les avantages d’un poêle de masse

Ce à quoi vous devrez penser !

Un poêle de masse est un « appareil » particulier et que l’on ne peut pas manipuler facilement. Il est particulièrement lourd et son installation doit être mûrement réfléchie, sous peine de voir le sol sur lequel il se trouve se dérober… Bien souvent, son utilisation doit être pensée lors de la construction de la maison. Difficile à installer dans de l’ancien quoi que tout dépende de la situation et de l’endroit où il se trouve !

Un poêle de masse fonctionne par rayonnement et non par convection. Il chauffe non par « montée de la chaleur » (comme un radiateur électrique par exemple) mais par « transpiration de la chaleur ». Le poêle et ses éléments de chauffe rayonnent et chauffent quel que soit la hauteur. Seul l’éloignement a un rôle à jouer. Cela signifie que le poêle de masse devra être pensé comme un élément central de la maison pour pouvoir être le plus efficace ! Un pôle de masse peut également servir de cuisinière dans certains cas et selon certaines installations mais attention à bien l’installer et à respecter les normes d’évacuation des gaz de combustion (notamment dans le cas d’intoxication au monoxyde de carbone… !

L’autre inconvénient reste celui du prix. Difficile de s’en tirer à moins de 4000-5000 euros hors installation mais les poêles de masse actuels sont des dispositifs de pointe technologique avancés utilisant des principes physiques récents et assurés !

En conclusion, on peut dire qu’un poêle de masse est un très bon moyen de se chauffer (écologique et économique) mais qu’il ne conviendra pas à toutes les situations…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *