L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

Le plancher chauffant et la basse température

Le plancher chauffant et la basse température

La maison parfaite n’existe pas. Pour autant, on est constamment à sa recherche ! Ce blog cherche à donner le maximum de pistes différentes mais allant dans le même sens : celui des économies d’énergie, de la rénovation énergétique et du plus faible impact environnemental et écologique (la fameuse « empreinte énergétique ») ! Un seul point commun pour autant : la maison et le confort de ses habitants !

Il n’existe donc aucune maison parfaite, si ce n’est celle du voisin ! Et, comme chacun a sa définition de « cette maison parfaite », ce que fera untel ne conviendra pas à quelqu’un d’autre… Pour autant, certains éléments se recoupe et l’on peut arriver à fixer des sortes de conventions que le pus grand nombre semble accepter. Par exemple, il est communément admis que 19°-20° est une température minimale de journée satisfaisante pour la plupart d’entre nous.

La basse température et les EnR

Comme on a pu déjà le dire dans ce blog, les EnR préfèrent fonctionner avec de la basse température. Basiquement, ces systèmes ont de meilleurs rendements en chauffant l’eau à seulement 60° ou 65° que 85° voire plus. Cette question de la basse température est apparue avec les premiers systèmes de pompes à chaleur ou de chauffages solaires. En effet, sur la question du confort, est-il préférable de chauffer une eau à 65° ou à 85° ? Peu importe, non ? La différence est que les radiateurs devront être surdimensionnés logiquement afin qu’ils puissent chauffer autant. Mais à part cela ? De même, la chaleur maximum de l’ECS en sortie de chaudière doit-elle de 65° ou de 85°? Comme le mitigeur s’occupe de régler la chaleur, quelle importance pour l’usager ?

Un meilleur rendement !

En revanche, cela a une grande importance pour le système. Il est complexe voire impossible de régler la chaleur d’un brûleur au fioul, gaz ou bois, puisque l’on part de très haut ! Pour autant, pour une pompe à chaleur, un système solaire ou autre EnR, on part de la température de l’eau froide, il est donc relativement simple de choisir une température de consigne ! Cela aura pour conséquence de moins solliciter l’appareil en question et de moins consommer d’énergie pour son fonctionnement (pour une PAC) ou d’élargir les plages de possibilités (solaire)… Donc d’améliorer le rendement ! Intéressant, non ?

Un plancher chauffant, c’est quoi ?

Un plancher chauffant, c’est tout simplement un chauffage par le sol. Cette technologie est relativement récente et a été largement relancée par les fameux PSD (Plancher Solaire Direct). Il est vrai que les planchers chauffants souffraient d’une mauvaise réputation due, notamment, à une trop forte chaleur qui faisait les jambes lourdes qui avait pour conséquence d’accroître les problèmes de circulation veineuse. Mais ce temps est révolu ! Ces erreurs, dues à des mauvais réglages, appartiennent au passé et les planchers chauffants sont une technologie largement maîtrisée !

Techniquement, il s’agit d’un réseau de tuyaux souples implantés dans le sol lors de la création de la maison. L’eau chauffée par la chaudière y circule comme dans des radiateurs classiques. Mais elle ne peut excéder 60° à 65°, c’est pourquoi ce système ne s’accorde qu’avec une chaudière et un système basse température.

Le PSD (Plancher Solaire Direct), innovation française, est un système encore plus moderne puisque le fluide caloporteur de votre SSC (Système Solaire Combiné) passe directement sous vos pieds. Même si ce cas est particulier puisqu’il demande l’installation d’un SSC et d’émetteurs Basse Température (BT) dans le reste de la maison, il allie basse température et chauffage solaire, donc de nombreuses économies donc et un système respectant réellement la nature !

Les avantages d’un plancher chauffant et de la basse température

Il n’y a pas d’inconvénients à ce système. On peut éventuellement reparler du prix mais, comme cette installation doit être pensée lors d’une rénovation lourde ou lors d’une construction, le prix d’un plancher chauffant, d’émetteurs basse température (pas plus chers mais plus nombreux) ou d’un système basse température sont « noyés » dans le prix global des travaux !

Avant une rénovation lourde ou une construction, il est très important et même largement recommandé de faire installer un tel système !

Ces systèmes vous permettent donc de faire de nombreuses économies (même si vous restez avec une chaudière classique fonctionnant avec des énergies fossiles, il vous faudra simplement un ballon tampon intermédiaire !) ! La solution solaire est d’autant plus pratique et intéressante, financièrement et écologiquement, bien sûr, même si vous aurez besoin d’un appoint.

Ecologiquement donc, la basse température est finalement un choix logique et presque évident, vu le gaspillage tout simplement inutile d’un fonctionnement à haute température. Vous pourrez alors vous targuer d’un système écologique !

Le plancher chauffant est une solution permettant une très bonne répartition de la chaleur dans toute la pièce, le confort y est optimal, combiné à une bonne isolation. Les pertes énergétiques sont moindres que pour des radiateurs (émetteurs) car les tuyaux ne sont pas fait les mêmes et ne sont pas à l’air libre comme les tuyaux rigides de cuivre, ce système est donc plus intéressant pour des économies éconologiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *