L'éconologie à la maison !

La tête à l'écologie sans se ruiner !

La capillarité et l’hygroscopicité : le comportement des matériaux à l’humidité

La capillarité et l’hygroscopicité : le comportement des matériaux à l’humidité

Capillarité

La capillarité désigne le comportement d’une surface liquide au contact d’une surface solide ou alors l’air. Par exemple, on remarque que de l’eau aura tendance à monter le long d’un tube en verre relativement peu large (et moins à mesure qu’il s’élargit). Un buvard au contact d’une goutte d’encre la fera monter dans le tissu : ce phénomène de physique montre que certains matériaux ont un effet de succion sur une surface liquide et pas d’autres ; il est dû aux tensions superficielles des matériaux.

capillarite

Jardinons-alecole.org : le phénomène de capillarité, l’eau colorée monte dans la fleur !

Hygroscopicité

L’hygroscopicité d’un matériau est sa capacité à absorber l’humidité de l’air (vapeur d’eau à l ‘état gazeux) par adsorption ou absorption. Si la capillarité désigne le phénomène de transfert, l’hygroscopicité désigne la possibilité ou non d’un liquide à prendre sa place dans le matériau. Plus les pores du matériau sont petites, plus ses possibilités d’être dit hygroscopique sont fortes.

Pour ce qui nous intéresse, la plupart des isolants naturels (laine de bois, ouate de cellulose, chanvre…) possède une bonne capillarité. Ce qui fait qu’ils absorbent l’humidité intérieure pour la restituer et/ou l’évacuer ; ils sont de faits de bons régulateurs hygrométriques. Contrairement aux laines minérales ou aux isolants synthétiques

Ces 2 notions sont particulièrement liées. Les matériaux hygroscopiques auront tendance à gonfler en présence d’humidité. C’est le cas du bois qui augmentera sa masse volumique (la place qu’il prend) lorsqu’il se charge d’eau. Le bois ne devra, en aucun cas, rester en contact prolongé avec de l’eau, sinon, il a tendance à pourrir. Quant à la baisse de ses qualités isolantes e présence d’eau, c’est un autre problème ! De fait, la constitution d’une paroi est un exercice délicat (isolation, comportement à l’humidité, confort…), sur lequel il convient de se pencher largement, notamment en autoconstruction !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *